Gandush, le bain de bouche à l’huile…

Gandush ou Kavala Graha, le bain de bouche à l’huile

 

ayurveda lyon huile

Débuter la journée par un bain de bouche à l’huile peut laisser sceptique… Pourtant ce traitement utilisé en Ayurveda fait partie de la routine du matin, au même titre que le brossage des dents ou le nettoyage de la langue. Gandush (ou Gandouch) assainit la bouche, et désintoxique le corps tout entier.

 

Cela fait quelques années que j’expérimente Gandush et je trouve que l’automne, avec l’arrivée des grands froids, est une période propice pour s’y mettre. Je partage donc avec vous sa technique et ses bienfaits…

Gandouch a l’avantage de ne pas être un simple bain de bouche renforçant les dents et les gencives. Ses effets sont beaucoup plus larges, il désintoxique le corps tout entier par l’entremise des muqueuses.

gandush gandouch

 

Les bienfaits de Gandush (ou Gandouch)

Le bain de bouche à l’huile permet tout d’abord d’assainir la bouche. Les dents sont plus fortes, l’haleine est plus fraîche, les gencives sont apaisées et le risque de carie est diminué (rien à signaler chez le dentiste depuis 3 ans :-). Pour ceux qui ont tendance à avoir les gencives qui se rétractent, l’huile fortifie aussi les racines (qui sont parfois apparentes) et diminue leur sensibilité.

Mais ça ne s’arrête pas là ! Comme nous l’avons vu dans l’article sur le nettoyage de la langue, les toxines (ama [1]) sont éliminées la nuit par l’organisme et évacuées entre autres par la langue. La bouche, au petit matin, est ainsi chargée en toxines, bactéries (certaines bonnes, d’autres non) et autres agents pathogènes. Le mélange huile-salive lors du bain de bouche dissout et emporte les bactéries ainsi que les germes liposolubles et hydrosolubles. Les toxines (ama), évacuées par le corps à travers la bouche, sont ainsi recrachées et non pas ré-avalées…

A l’heure où de nombreuses études montrent le lien entre hygiène bucco-dentaire et santé générale, Gandush est une aide précieuse [2]. Mais pourquoi va-t-on jusqu’à attribuer à Gandouch des propriétés parfois miraculeuses comme réduire les maux de tête, les acouphènes, les ulcères, la fatigue, le cancer, les tumeurs et j’en passe ?

huile ayurveda lyon

 

Gandush et Vata

Gandush est loin d’être une pratique miraculeuse. Mais si on lui attribue de semblables vertu, c’est tout d’abord parce qu’il participe à l’évacuation des toxines du corps et que toutes les maladies sont dues, selon l’Ayurveda, à une accumulation de ces toxines. Détoxifier le corps est donc le premier de tous les remèdes, quelle que soit la maladie.

L’autre raison vient du fait que les 3/4 des maladies sont dues à un déséquilibre de Vata, c’est-à-dire à une augmentation des éléments Air et Ether dans notre corps. Un excès de Vata implique par exemple une mauvaise digestion, une sécheresse des tissus, des articulations fragilisées, une fatigue du système nerveux… Les « sites » Vata, comme les oreilles, le colon ou les os vont aussi être plus facilement perturbés en cas d’excès de Vata (cf. acouphènes, insomnies, arthrose…)

Pour réduire ces troubles, il faut donc réduire Vata. Pour réduire Vata, il faut lui appliquer l’antidote, c’est-à-dire lui opposer une substance qui aura des caractéristiques opposées aux siennes, qui sont entre autres le sec, le froid et le rugueux. A ce titre, l’huile est parfaite ! Elle est lourde, onctueuse et grasse. Certaines d’entre elles ont aussi des propriétés chauffantes. 

Un simple bain de bouche ne peut certainement pas faire de miracle et guérir des maladies graves, mais il peut évacuer les toxines du corps, notamment celles qui proviennent des résidus de certains médicaments.

olive-oil-3326715_1920

 

Comment procéder pour Gandush ?

Maintenant que vous avez hâte d’essayer Gandush, vous vous demandez peut-être comment procéder 🙂

Vous l’avez deviné, le bain de bouche à l’huile se fait idéalement le matin, avant le petit déjeuner (pour ne pas ré-avaler les toxines de la nuit) lors de votre routine quotidienne (la dinacharya). 

1- On rince la bouche à l’eau tiède 1min pour ouvrir et détendre les muqueuses (et favoriser une meilleure absorption de l’huile). Cette étape est conseillée, mais si vous n’avez pas le temps, vous pouvez la sauter…

2- On prend une cuillère à soupe d’huile de sésame (à température ambiante, pas trop froide) et on la « mâche » pour la faire circuler partout dans la bouche. Vous pouvez aussi la faire circuler vigoureusement entre les interstices des dents (on parle alors de Kavala Graha ; si vous brassez fortement, c’est plus pratique de mettre moins d’huile dans la bouche)

3- On recrache le tout (ne pas avaler, c’est plein de toxines ! Si cela vous arrive par accident, tout va bien, ce n’est que de l’huile de sésame ;-). Au niveau pratique, mieux vaut tout recracher dans une poubelle (ou dehors si vous avez un jardin).

4- On se rince la bouche, à l’eau tiède si possible.

Votre bouche est propre, vous voilà prêts à boire votre verre d’eau tiède du matin !

ayurveda gandush lyon

Note : Gandush ne dispense pas du nettoyage de la langue et encore moins du brossage de dents…

 

La durée de l’exercice : elle varie selon les sources et les techniques. Certains parlent de faire plusieurs cycles de 3 minutes, d’autres parlent d’un cycle de 15 minutes. On peut aussi considérer qu’une personne à dominante Vata, dont le corps est plus sec, absorbera plus facilement et plus rapidement l’huile qu’une personne à dominante Kapha. La durée de l’exercice varie ainsi en fonction de votre constitution…

Pour respecter les principes de l’Ayurveda, cherchez avant tout non pas à atteindre un idéal, mais de faire ce qui vous convient à vous. Autrement dit, adaptez la durée à ce que votre quotidien vous permet de façon à tenir cette routine sur la durée (les « vrais » effets se voient au bout de 3 semaines environ). Mieux vaut garder l’huile 5 minutes pendant que vous prenez votre douche, faites votre lit (ou vos Pawanmuktasana – exercices d’échauffements articulaires), plutôt que 15 minutes le temps des vacances.

spa-2608450_1920

 

Quelle huile pour Gandush et Kavala Graha ? 

L’idéal est de le faire avec de l’huile de sésame pure, si possible biologique et pressée à froid. L’huile de sésame a des effets désintoxiquants, antibactériens, antiviraux et fongicides.

Il est possible d’utiliser aussi de l’huile d’olive et de tournesol, mais il faudra garder l’huile plus longtemps en bouche. Quoiqu’il en soit, les effets anti-inflammatoires de ces huiles sur les gencives ont été prouvés scientifiquement à la clinique dentaire de Kiel.

Il est aussi possible d’utiliser du beurre de coco, qui a l’avantage d’être très riche en acide laurique, un triglycéride à chaîne moyenne (TCM) capable de détruire les virus, bactéries et levures [3]. Elle est cependant rafraichissante et il est préférable de ne pas l’utiliser lors des saisons froides, surtout si vous avez une constitution à dominante Vata.

Il existe aussi dans le commerce des huiles buccales qui contiennent des plantes et des huiles essentielles comme la sauge, le thym. Les bouteilles ouvertes devraient utilisées dans les 3 mois.

coconut-oil-on-wooden-spoon-2090576_1920

 

N’hésitez pas à expérimenter !

Si vous avez envie de mieux connaître la routine ayurvédique quotidienne et de pratiquer chacun des rituels de santé, les journées Ayurveda, ou les stages dans les Cévennes vous le permettent.

mandala

«Les bains de bouche à l’huile renforcent les os de la mâchoire et la voix, épanouissent le visage, donnent davantage de goût aux aliments … les dents n’obtiennent pas de caries et sont enracinées solidement. Il n’y a ni douleurs dentaires ni sensibilité, les dents peuvent mâcher les nourritures les plus dures.»

Charaka-Samhita

mandala

 


1 : ama : résidus toxiques provenant de substances incomplètement digérées, et non assimilées par l’organisme. Elles s’accumulent dans le corps, en particulier dans la bouche et sur la langue durant la nuit, et doivent être éliminées pour rester en bonne santé.

2 : Des recherches ont montré qu’il y aurait un lien entre certains germes présents dans la bouche et la venue de pathologies « éloignées » comme l’artériosclérose (durcissement des artères), les AVC (accidents vasculaires cérébraux), le diabète, la polyarthrite rhumatoïde. Une mauvaise hygiène buccale peut même favoriser certains cancers : cancer du sang, cancer des reins et cancer du pancréas. Ou des problèmes cardiaques.

3 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC444260/


6 réflexions sur “Gandush, le bain de bouche à l’huile…

    1. Bonjour Aline,

      Merci pour ton commentaire ! En ce qui concerne le brossage des dents, c’est comme tu le souhaites.
      Au tout début, j’avais peur d’avoir un mauvais goût d’huile dans la bouche, du coup je me brossais les dents après le Gandush. Avec la pratique, je me suis rendue compte que la bouche était fraîche et sans résidu d’huile. Maintenant je me gratte la langue, je me brosse les dents et ensuite je fais le bain de bouche. Je me dis que ce serait dommage de perdre l’onctuosité que je viens de mettre en me brossant les dents après…

      N’hésite pas en tout cas à essayer les deux et à choisir ce qui te convient le mieux, quitte à changer par la suite…

      Bonne pratique !

      J'aime

  1. Bonjour,

    On parle souvent de l’hygiène de la bouche, mais aussi de l’importance de certaines bactéries qui s’y trouvent. S’il faut éliminer les mauvaises, il y en d’autres qui sont importantes pour notre santé. Est-ce que Gandush garde les bonnes bactéries ? Connaissez-vous les bains de bouche chimiques « traditionnels » que l’on vent en pharmacie (souvent à la chlorhexidine) ?

    Merci !

    J'aime

    1. Bonjour Scarabé,

      Du point de vue des bienfaits contre la mauvaise haleine, la plaque dentaire, les maladies des gencives, et les bactéries provoquant les caries, les bains de bouche d’huile sont presque aussi efficaces que ceux à la chlorhexidine (voir l’étude : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19336860).

      Le problème de la chlorhexidine, comme tu le soulignes, tues toutes bactéries, y compris les bonnes. Gandush à l’inverse est plus doux est à moins d’effets indésirables. Le problème de la chlorhexidine est d’abord qu’elle risque de tacher les dents. Mais surtout, une étude récente a montré que des bains de bouche chimiques trop fréquents augmentent le risque de cancer de la bouche et de la gorge (Oral Oncology March 28 2014 doi.org/10.1016/j.oraloncology.2014.03.001), probablement parce qu’ils détruisent toutes les bactéries, y compris les bonnes.

      J’espère avoir répondu à ta question,
      A bientôt !

      J'aime

  2. Bonjour,

    J’ai déjà essayé, mais le bain de bouche me donne envie de vomir. Le problème ne vient pas l’huile de sésame qui n’a pas un gout vraiment fort… Au bout d’un certain temps, (avant les 5 minutes proposées) le réflexe vomitif se déclenche. Auriez-vous un moyen pour garder l’huile plus longtemps ?

    Merci !

    J'aime

    1. Bonjour Nath,

      Le réflexe vomitif peut en effet se déclencher lors du gandush. C’est parce qu’au fil du temps, la salive s’ajoute à l’huile et cela fait une grosse quantité de liquide dans la bouche. Ce qui peut déclencher le réflexe vomitif.
      Du coup, essaie de mettre moins d’huile, ou de cracher une petite partie de l’huile au milieu du bain de bouche…

      Bonne pratique !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s