Le (non-) but des postures

Place des postures en yoga

asana
Les asanas « compliquées » peuvent accroître l’ego et la prétention physique…

L’importance des asanas (postures)

 

Alors que je suis absorbée dans mes lectures pour peaufiner la préparation du stage dans les Cévennes, je tombe sur ces pages de David Frawley dans Yoga et Ayurvéda. Je ne peux pas m’empêcher de vous les partager. Elles sont justes et sont un petit rappel sur la manière d’aborder les postures (asanas) de yoga en yoga…

 

« Les asanas possèdent des effets extrêmement thérapeutiques sur le corps, sur le prana et l’esprit, sur notre structure physique, notre énergie vitale et notre intelligence créative. Malheureusement, la plupart d’entre nous négligeons nos postures et faisons peu d’efforts pour développer notre flexibilité. Quels que soient les exercices physiques que nous accomplissons, ceux-ci sont généralement épuisants ou stressants tels que les exercices d’aérobic qui entraînent une accumulation supplémentaire de tensions et provoquent un développement unilatéral.

Toute personne travaillant assise à un bureau, ou exerçant un travail nécessitant un seul type d’activité physique acquiert une posture déformée. […]

yoga-2959233_1920

Même les personnes pratiquant des asanas (postures) quotidiennement peuvent les pratiquer de façon imparfaite. Les asanas effectués vigoureusement ou centrés sur l’objectif final au lieu d’être concentrés sur le processus et qui en plus demandent de placer le corps dans des postures idéales non naturelles peuvent provoquer des tensions ou lésions. Les asanas qui se pratiquent sans cultiver le détachement, même s’ils sont une aide physiquement, peuvent conduire à une fixation accrue sur le corps ainsi qu’à une rigidité mentale et émotionnelle.

Le fait d’accorder trop d’importance aux asanas est également négatif. Cela peut augmenter la conscience du corps et accroître l’ego physique. Si nous voulons vraiment pénétrer à l’intérieur du système complet du yoga, le temps passé à pratiquer des asanas ne doit pas remplacer celui passé à effectuer des pratiques plus approfondies de pranayama, de mantras et de méditation. »

 

le-minh-phuong-478540-unsplash

D’où l’importance de bien placer la posture non seulement au niveau anatomique, mais aussi dans le mental.

La bonne posture anatomique permet de respecter le corps, ses possibilités et sa morphologie. Cela permet aussi à la posture de déployer toutes sa richesse et ses effets « thérapeutiques ». Mais cela ne suffit pas à faire d’une figure une posture de yoga : la manière dont le mental appréhende le travail du corps a aussi son importance. C’est cela qui va permettre de travailler peu à peu le détachement et faire du yoga non plus uniquement sur le tapis, mais aussi dans la manière de voir le quotidien 🙂

Frawley yoga Lyon

 

Bonne pratique !

mandala

 

Si vous souhaitez perfectionner votre placement dans les postures et mieux comprendre le fonctionnement de votre dos, n’hésitez pas à jeter un oeil sur le stage Anatomie du dos…


2 réflexions sur “Le (non-) but des postures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s