Il n’y a qu’un Yoga

Pourquoi autant de types de Yoga ?

 

cours yoga Lyon 7

Un yoga, des yogas ?

Types de yoga

On prépare déjà à la rentrée et beaucoup de participants se retrouvent perdus devant la floraison de yoga divers et variés. Lequel choisir ? Du yoga ce n’est pas juste du yoga ? Pourquoi y-en-a-t-il tant ? Quel est le point commun à tous ces types de yogas ?

 

Vous avez raison, le yoga c’est bien juste du yoga. Il n’y en a qu’un, il mène au calme intérieur, nous guide sur le chemin de la découverte de soi, nous réconcilie avec notre corps et se glisse, délicatement et subrepticement dans notre quotidien. Il est une nouvelle manière d’être au monde. Vous vous asseyez mieux sur votre chaise, vous avez moins mal au dos, vous pensez à revenir à votre souffle quand tout s’emballe autour de vous, et à défaut de nager dans le calme, vous avez au moins l’impression de rester vous-même, moins impulsifs, et libres de vos choix.

– Mais alors pourquoi y-a-t-il tant de styles différents ?

Parce que chacun est différent 🙂

 

feuilles yoga Lyon
Les styles de Yoga sont comme les feuilles d’un arbre : l’expression variée d’un seul et même Être.

 

Les types de yoga sont comme les feuilles d’un même arbre…

Les yogas ont tous le même but mais utilisent des outils et des techniques différentes pour y parvenir.

Le yoga le plus ancien, le plus traditionnel, celui qui est le premier apparu en Occident et dont sont tirés tous les autres yoga est le Hatha Yoga. Il a été codifié en Inde par Patanjali environ cinq siècles avant Jésus-Christ. Il a été introduit en France notamment par André Van Lysbeth dans les années ’80. Puis le yoga est devenu de plus en plus populaire et s’est adapté à la demande.

revue Yoga Lyon lysbeth
La première revue de yoga par Van Lysbeth – 1972

 

On trouve ainsi maintenant de nombreuses sortes de yoga, comme le Ashtanga Yoga, le Vinyasa, la méthode Iyengar, le Kundalini yoga, le Yin, le Bikram… et pour aller dans les extrêmes, vous trouverez aussi du yoga chèvre, du yoga Harry Potter, du yoga Bière… Bref, de quoi permettre à chacun de trouver LA méthode qui lui convient.

Si vous avez besoin de vous y retrouver un peu devant la myriade d’offres que l’on vous propose, il existe déjà de nombreux sites qui répertorient ce qui existe. En voici deux qui vous donnerons une idée générale de ce qui vous attend (attention, chaque prof est différent ne prenez pas toutes les indications des articles au pied de la lettre…) :

Mais surtout, testez le cours ! En début d’année le professeur propose souvent un cours d’essai à tarif réduit ou gratuit. Cela vous permettra de le rencontrer, de voir si le feeling passe et si le cours pourrait vous convenir.

 

Mahabharata Dharma
La roue du Dharma : chaque rayon de la roue mène au même point…

 

Les points communs à tous les styles de Yoga

En sanskrit, le mot yoga contient l’idée d’union, il signifie relier : se relier à soi-même, aux autres et au monde auquel nous appartenons. Le yoga désigne alors un état dans lequel il est possible d’accueillir pleinement l’instant présent ; pour y parvenir, il propose des outils (postures, respirations…) qui jouent un rôle dans la régulation du stress et des émotions.

Krishna Arjuna mahabharat
L’homme est comme un char tiré par des chevaux indisciplinés (qui représentent les sens). Le cocher est l’intellect, le passager l’âme, le char le corps. Le yoga a pour but de stabiliser l’attelage et d’unir chacun de ses composants.

 

Faire du yoga, ce n’est pas faire (que) des postures

Le yoga ne se réduit pas aux postures. Le yoga n’est pas les postures ; ces dernières ne sont qu’un moyen pour parvenir à un état. Et encore ! les asanas ne représentent qu’une infime partie de ce que propose le yoga comme techniques (il y a le souffle, les mudras, la méditation, votre manière de voir le monde, d’agir…). Vous l’aurez donc compris, pas besoin d’être souple, jeune et de prendre à la perfection les postures pour faire du yoga. La jeune femme qui se plie en quatre sur la couverture de votre magazine et qui réveille peut-être vos complexes ne fait pas du yoga. Elle fait de la belle gymnastique et accessoirement donne une image du yoga qui effraie la plupart des gens qui aimeraient s’y mettre et se disent « jamais je n’arriverai à faire ça ! » .

 

« Ceci n’est pas du Yoga » *

 

Le yoga permet de sortir de cette habitude selon laquelle il faut reproduire, suivre le modèle que l’on nous donne et y coller le mieux possible pour atteindre la perfection. En yoga, on oublie les apparences, on oublie la perfection désincarnée, on oublie le mannequin de la photo, on met juste tous ses sens en éveil et on écoute ce que le corps a à nous dire, on l’accompagne jusque là où il peut nous emmener aujourd’hui.

yoga-1434787_1920
Pas besoin de postures spectaculaires en Yoga

 

Si la posture est une posture bien faite, au sens où l’entendent la plupart des gens, c’est-à-dire si elle ressemble au magazine, elle ne nous amène pas forcément à l’état de conscience que l’on recherche, à l’état de Yoga... Sinon les militaires faisant la planche seraient des yogis, les sportifs de haut niveau, les contorsionnistes… tous seraient des Yogis.

 

La posture est un outil et c’est une bêtise de s’acharner sur l’esthétique, d’être content parce qu’on a réussi à toucher ses pieds en tirant dans tous les sens, parce qu’on a voulu faire comme le voisin de tapis, parce que notre ego n’a pas supporté de ne pas savoir faire. La fierté en yoga se paie cher, mal aux genoux, aux épaules, au dos…

 

cropped-sdc184491.jpg
« Atteindre le but, c’est rater le chemin… »

 

On vient aussi au yoga parce qu’on a mal au dos, que l’on stresse, alors on fait des étirements, on ajuste ses torsions pour travailler sur la digestion, on pense à ses abdos… Mais tout ça ne nous mène pas à l’essence du yoga ! Tout cela ne nous mène à cette étincelle qui est en nous, à ce reflet d’étoile que chacun possède. 

Je suis à cheval sur la posture dans mes cours, je le sais, j’adore l’anatomie, je lis Blandine Calais-Germain au petit déjeuner et j’ai un squelette anatomique dans mon salon. J’explique souvent en long, en large, j’assomme peut-être sur le travail du muscle, le bon placement de jambe, de bassin… Mais tout ça, c’est pour faire diversion ! C’est une étape, un passage ! Ce n’est pas la finalité du Yoga ! C’est important de respecter son corps et d’être bien placé pour ne pas se blesser, certes ! Mais c’est aussi une manière de vous faire poser le mental sur le corps, une façon de réinvestir votre chair, d’y poser votre esprit, de la rendre spirituelle [1]. Quand vous n’aurez plus besoin de vous attacher à l’efficacité de la posture tout comme vous n’avez plus besoin de vous attacher à son esthétique, alors vous serez libres…

 

Yoga Lyon

 

Il y aura juste les battements de votre cœur, de votre corps, un calme sous-marin dans votre tête et l’harmonie juste de votre souffle en accord avec la grande respiration du monde.

Et pas besoin d’être confirmé pour ressentir ça. Parfois, vous pouvez surprendre en plein vol un instant de grâce, au détour d’une respiration. C’est bref, fugace, puis avec l’entraînement ça s’allonge…

 

Le Yoga comme recherche du Bonheur

Le bonheur est un état d’être, tout le monde sait qu’il ne suffit pas de s’acheter le dernier truc à la mode pour être heureux. Le bonheur est un état d’être, une qualité d’être qui donne à voir le monde sous un certain angle. Et maintenant on sait que le bonheur, vient de l’intérieur et pas de l’extérieur, qu’il se travaille et demande de l’entraînement. Tous les chercheurs en neurologie vous le diront, il y a certaines conditions nécessaires au bonheur, mais surtout le bonheur est un choix qui se travaille, qui s’actualise à chacun de nos actes.

Le bonheur ne s’obtient pas dans le mental, c’est un état d’être, comme le yoga, et il se cultive. Et grâce au yoga on peut s’approcher de cet état d’être. Puis cela fait tâche d’huile, ce que l’on ressent pendant la séance s’insère lentement dans notre quotidien.

 

Sortez du mode du faire pour entrer dans le monde de l’être…

Mandala

 

mountain-pose-815291_1920

 

 

 

 


[1] : une posture bien placée est aussi une manière de prendre soin de vous de l’intérieur, de changer nos conditionnements. Pour être beau / belle, il faut suivre tel code (épilé, mince, bronzé…) On prend un cadre extérieur que l’on s’applique. En yoga c’est l’inverse, prendre soin de soi ce n’est pas chercher à l’extérieur, c’est regarder depuis l’intérieur ce qui nous convient à nous au moment précis où on pratique.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s