Yoga Nidra – Promenade en forêt

Relaxation et détente d’hiver

 

Photo Pixabay – Gamagapix

Relaxation profonde
Promenade sous la neige

Avec mes élèves, nous avons terminé l’année en faisant un yoga nidra. C’est une pratique que j’aime beaucoup proposer en fin d’année car elle apaise le système nerveux, souvent éprouvé au moment des fêtes. Il s’agit d’une relaxation profonde, une sorte de « reset » qui permet de calmer l’agitation et de repartir du bon pied…

 

La pratique de Yoga Nidra est idéale à faire en milieu de journée car elle permet vraiment de recharger ses batteries. Un nidra de 30 à 40 minutes environ équivaudrait à 2 -3 heures de sieste !

Pratiquer en milieu de journée permet aussi de ne pas s’endormir pendant la séance, puisque le principe de cette relaxation profonde est de mettre le corps en sommeil et de garder la conscience sur le fil, la limite, juste avant qu’elle sombre dans le sommeil. Il s’agit d’expérimenter de façon volontaire cet état de conscience que nous connaissons tous, juste avant de nous endormir.

Mais il est aussi possible de pratiquer le nidra en fin de journée pour apaiser votre mental. Quoiqu’il en soit, cette détente profonde favorise un sommeil de bonne qualité et prépare à une bonne nuit.

 

Se préparer pour un bon Yoga Nidra…

On la sous-estime souvent, mais la préparation de son nid douillet pour le nidra est très importante. Vous allez rester 30 à 40 minutes allongé, immobile et il est vraiment plus confortable de se sentir bien, de ne pas avoir froid, de ne pas avoir de tensions qui se réveillent pendant la relaxation…

Quelques conseils en vrac :

  • Couvrez-vous bien.
  • N’hésitez pas à mettre un coussin sous la tête, le sol est dur au bout de 40 minutes !
  • Si vous avez besoin de bouger parce qu’il y a des tensions, bougez, mais en conscience.
  • Si vous continuez de penser, c’est normal, ne cherchez pas à arrêter le mental, simplement revenez à l’écoute du Yoga Nidra.
  • Si vous vous endormez, ce n’est pas grave. On a souvent l’impression de dormir, d’avoir des « trous » dans l’histoire et de raccrocher de temps en temps seulement, mais en réalité le cerveau est simplement en veille, il a « décroché ». C’est le but de l’exercice 🙂
  • Si vous entendez absolument tout, du début à la fin, continuez à vous entraîner pour petit à petit lâcher-prise. Il ne faut pas être attentif tout au long de l’histoire, mais laisser le mental flotter et quitter l’état de veille.

Pour un autre nidra, avec une rivière cette fois…

 

 

Je vous souhaite une bonne pratique !


2 réflexions sur “Yoga Nidra – Promenade en forêt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s