Relaxation – Yoga Nidra de la rivière

Détente du corps et de l’esprit avec le Yoga Nidra

 

Piton Maïdo Nidra

Relaxation profonde en Yoga Nidra

 

L’Homme traverse au quotidien, trois états qui se frôlent mais ne se rencontrent pas : l’état de veille, de sommeil profond et de rêve. Ces trois états constituent l’Homme, pourtant, il ne s’identifie qu’à 1/3 de lui-même, l’état de veille. Le but du Yoga Nidra est de réunir ces trois états…

 

L’idée du Yoga Nidra est de relier, d’unir (c’est le sens de la racine sanskrite du mot « yoga ») ces trois parties de vie essentielles. Une fois ces trois états réunis, on atteint un quatrième état de conscience que les Yogi appellent « Turya ». Ce terme sanskrit désigne notre « véritable Nature », le « Soi ». C’est un état où nous ne nous identifions plus ni au corps, ni au mental, mais à la partie immortelle en nous, celle qui ne dort jamais.

Le Yoga Nidra permet ainsi d’endormir tout ce qui n’est pas moi : le corps, le mental et ses pensées, l’ego, l’intellect, les variations des émotions… Et il ne reste que le Soi, essentiel, immuable et immortel. Le Yoga Nidra est ainsi considéré comme une technique de libération.

Bien sûr, cela se fait sur le très (très) long terme et demande beaucoup de pratique 🙂 Le but beaucoup plus modeste du Yoga Nidra tel que nous l’expérimentons est de relâcher les tensions du corps, de détendre le mental et de parvenir à un état de paix intérieur. L’idée est de se libérer de nos schémas mentaux, de se rendre compte qu’ils ne sont que des créations de notre mental qui ne subsistent pas lorsque ce dernier s’arrête…

Pour expérimentez un Yoga Nidra, installez vous confortablement, lisez les conseils ci-dessous, et vous pouvez écouter celui qui suit :

Précaution :

Il est recommandé de ne pas pratiquer le yoga nidra si vous présentez des troubles psychologiques tels que la schizophrénie, les troubles bipolaires…

yoga Lyon savasan

 

 

Pour débuter en Yoga Nidra…

Installez-vous de façon à pouvoir rester entre 30 et 40 minutes immobile, sans inconfort. N’hésitez pas à placer un coussin sous votre tête et une couverture sur votre corps. On se refroidit beaucoup.

Si vous avez envie de bouger parce que vous n’êtes pas bien, bougez, mais en conscience.

Si vous avez des pensées qui vous traversent, c’est normal, il est dans la nature de notre mental de produire des pensées. Ne cherchez pas à les arrêter, simplement revenez à l’écoute du Yoga Nidra.

Si vous vous endormez, ce n’est pas grave. Parfois, vous avez l’impression de dormir, alors qu‘en réalité ce n’est pas le cas. Votre cerveau est simplement en veille,il a « décroché », et c’est tant mieux  ; la preuve, c’est que vous vous « réveillez » à la fin en entendant les derniers mots.

Si vous restez accroché aux mots, que vous résistez à la détente, continuez à vous entraîner. Il ne faut pas être attentif tout au long de l’histoire, mais bien laisser le mental flotter et quitter l’état de veille.

 

mountain-2641934_1920

 

Bonne pratique !

mandala1


Source :Enseignements de Mathieu


2 réflexions sur “Relaxation – Yoga Nidra de la rivière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s