« Méditer » – 3 ; Ça ne sert à rien

3 idées fausses sur la méditation

méditation Lyon

La méditant n’est pas coupé du monde

 

Et vous ? Que recherchez-vous dans la méditation ? Avez-vous des attentes ? Pourquoi méditez-vous ? Voici 3 idées que l’on se fait souvent sur la méditation et qui nous font parfois faire fausse route.

 

Cela fait maintenant 2 semaines normalement que vous faites à chaque file d’attente le petit exercice de l’attention (si, si, je suis sûre que vous avez été très bons :-)) et 1 semaine que vous faites le scan corporel et que vous essayez de manger au moins une bouchée par jour en pleine conscience.

Peut-être que vous avez remarqué de minuscules changements dans votre vie, peut-être que vous arrivez de temps en temps à sortir la tête du sac pour prendre conscience de ce qui vous entoure… Peut-être aussi que rien n’a changé et que vous vous êtes un peu découragé en route. Ce n’est pas grave, l’important c’est d’en pendre conscience ! Il n’y a pas de but dans l’idée de méditer, il s’agit juste d’OBSERVER, même si vous observer qu’il n’y a rien à observer !

 

méditation tête sac

 

3 Idées fausses sur la méditation

1- La méditation, c’est faire le vide – FAUX !

Souvent quand on commence à méditer on a l’impression d’être envahi de pensées. En réalité, elles sont tout le temps là, mais comme on n’y prête pas attention, on ne les remarque même pas. Se poser et observer son mental grâce à la méditation permet de se rendre compte de ce tumulte. La méditation ce n’est donc pas faire le vide, c’est plutôt l’inverse : aller à la rencontre de son tumulte intérieur pour ensuite mieux pouvoir s’en détacher.

méditation Lyon
« – Bon sang, mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? – Oh, juste ma conscience. »

 

2- La méditation, c’est se couper du monde pour s’en protéger – FAUX !

On imagine le méditant dans une bulle protectrice, loin du monde, retranché dans son îlot de béatitude. Mais ce n’est pas du tout le cas ! La méditation de pleine conscience c’est au contraire se relier au monde, le vivre pleinement. C’est savoir que le monde en soi n’est ni bon ni mauvais, que tout n’est que notre interprétation et qu’il « suffit » de changer de point de vue pour vivre une même situation de façon positive ou de façon négative. Et si vous répétez cet exercice (prendre du recul par rapport à une situation grâce à la méditation) le plus souvent possible, vous créez de nouvelles voies neuronales.

A ce propos, vous pouvez lire le billet de blog de Christophe André chez son marchand de tomates 🙂 [1]

sadhu mediter lyon
Voici un sadhu, un « renonçant » dont la vie est consacrée à la méditation et à la libération. Pas coupé du monde !!

 

3- La méditation, c’est pour être zen – FAUX !

Là, il s’agit d’un malentendu au niveau du vocabulaire. On a utilisé ce petit mot pratique pour parler du calme en général. Il donne même parfois l’impression de renvoyer à une sorte de manière d’être « anesthésiée ». Une personne « zen » étant ainsi une personne qui ne ressent rien, ne s’énerve jamais. La méditation peut aider à atteindre un certain apaisement, mais il ne s’agit jamais de se sentir anesthésié ! Il s’agit plutôt de prendre conscience des oscillations émotionnelles. 

Le véritable zen quant à lui est loin d’être cool, c’est plutôt une technique de méditation assez rigide et exigeante. Les moines sont assis en cercle, face à un mur blanc et méditent sur du « rien ». S’ils s’endorment, on leur donne un léger coup de baguette sur l’épaule pour les ramener à la conscience.

méditation zen

 

Petits exercices pour la semaine…

 

méditation et cerveau

 

Les exercices « formels » (un moment que vous vous dédiez à vous-mêmes)

  • Continuez à faire chaque jour le scan corporel court, au moment qui vous convient. Faites-le quoiqu’il arrive, même si vous ne ressentez rien, si vous êtes distraits, si vous vous ennuyez ou si vous vous endormez. N’oubliez pas que c’est un entraînement, c’est normal que ce soit difficile au début.

 

  • Portez votre attention sur votre souffle 5 à 10 minutes par jour (sans enregistrement). Observez simplement ce qui bouge, si vous respirez par le nez ou la bouche, ne changez rien à votre manière habituelle de respirer et observez tout ce qui est en lien avec votre respiration.

 

Quelles découvertes avez-vous faites ? Quelles sensations, quelles observations avez-vous noté par rapport à ces deux pratiques ?

 

L’exercice informel

  • Choisissez une activité de routine à faire en pleine conscience : prendre sa douche, manger, se brosser les dents, sortir du lit, faire la vaisselle…

Faites-le avec le plus de présence possible, comme si c’était la première et la dernière fois que vous le faisiez.

 

Bonne pratique ! N’hésitez pas à partager vos réflexions !

mandala1

Pour continuer à pratiquer, n’hésitez pas à écouter le podcast de Christophe André, dédié à la méditation !

Méditer Christophe André

 


[1] A chaque fois qu’une personne lente est devant vous à la caisse, plutôt que d’enclencher la voie neuronale de l’énervement, vous enclenchez celle de l’humour par exemple, ou vous en profitez pour méditer. Et vous gardez votre énergie pour ce qui vous tient vraiment à cœur. (Il faut 1 heure au système nerveux pour se remettre d’une colère d’1 minute…). Le blog de C. André regorge d’exemples parfois assez drôle sur la vie en pleine conscience.

Scan corporel : http://www.claudemaskens.be/pages/mindfulness#sound


2 réflexions sur “« Méditer » – 3 ; Ça ne sert à rien

  1. Les illustrations sont très bien choisies. On lit beaucoup de choses lénifiantes sur le zen. Je fais du zen soto et effectivement, nous sommes face au mur, complètement immobiles…. Les yeux ouverts, ouverts sur le monde extérieur et sur notre monde intérieur… Le zen, comme toutes les autres formes de méditation peut être aussi un combat avec des moments de doute, de grace, de découragement… On atteint rarement, la zenitude ou le samadhi ou le nirvana… La voie est toujours rude, dure mais seule la voie ou le chemin compte… Aider à se défaire de nos conditionnements, de nos duretés, de notre paresse, de notre agitation… La méditation, c’est une remise en question quotidienne, elle peut être contemplative ou en action…. Elle est en nous, c’est notre nature intrinsèque qui se révèle grâce à elle…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s