Vata – recettes et mudra pour les ballonnements

Recettes anti-ballonnements

Vata recette ballonnement

Astuces anti-Vata

C’est l’Automne pour du vrai ! La saison redoutée des constitutions à dominante Vata… En effet, l’automne aggrave les éléments air et éther et les Vata ressentent fortement ce changement de saison. Les symptômes typiques apparaissent, parmi eux les ballonnements et autres inconforts digestifs… Voici quelques petits trucs pour pacifier le tout !

Juste pour mémoire, en Ayurveda le Dosha Vata (composé des éléments Air et Éther) est à la base de tous les mouvements présents dans notre corps : il est à l’origine de la circulation sanguine, des connections neuronales, de la respirations, des influx nerveux, des battements cardiaques… Il est aussi à la source de nos idées, de notre créativité de notre enthousiasme…

Bref, il est impalpable mais nous sert en quelque sorte de « moteur » – si ça vous parle, j’aime comparer Vata au vent qui fait tourner l’éolienne.

 

vata ayurvéda automne
Vata, c’est l’énergie invisible qui met en mouvement…

 

Vata et l’automne

Vata est le dosha le plus important, c’est celui qui régit les autres et c’est celui dont il faut s’occuper le plus souvent car il a tendance à se dérégler facilement. La plupart des troubles (74%) ont pour origine un déséquilibre Vata et tous les praticiens en Ayurvéda s’appliqueront d’abord à rééquilibrer ce dosha avant de passer à autre chose…

En Automne, les éléments Air et Ether augmentent dans la Nature et le Dosha Vata, qui y est très sensible, a tendance à s’exacerber. En automne, on se sent ainsi souvent plus distrait que d’habitude, on peut manquer de concentration, mélanger ses mots, se sentir plus stressé, avoir du mal à s’endormir… (pour plus de détails sur les troubles et remèdes de Vata, le cycle sur l’Ayurvéda consacre un atelier entier à ce dosha)

vata ayurveda
Les personnes Vata aiment souvent les grands espaces et le vent…

En excès de Vata, la peau devient aussi plus sèche, les articulations craquent plus facilement et aussi… on peut ballonner.

 

Ballonner c’est quoi ?

La capacité de digestion (Agni – feu digestif) de Vata, ainsi que son appétit, sont irréguliers. Lors de la digestion, les bactéries produisent naturellement des gaz ; mais lorsque cette digestion n’est pas optimale et que la nourriture reste trop longtemps dans le corps, elle fermente et les gaz sont produits en trop grande quantité.

anatomie vata automne
Le côlon est un des organes, siège de Vata

Le ventre gonfle et on a bel et bien la sensation d’avoir un ballon sous le nombril… Cela touche 30 à 54 % de la population générale (1). Les gaz intestinaux ne sont pas forcément accompagnés de flatulences mais quand le ventre devient dur, on peut perdre l’appétit ou souffrir de constipation.

 

Que faire contre les ballonnements ?

Quand les ballonnements sont réguliers et pas uniquement dus à l’Automne, cela indique que la flore intestinale est perturbée. Pour rétablir l’équilibre, il va falloir retrouver le bon fonctionnement des organes digestifs, de la capacité digestive, ainsi que des habitudes alimentaires saines, qui correspondent à notre constitution ayurvédique (prakriti). Retrouver cet équilibre n’est pas nécessairement facile et prend du temps car il faut prendre en compte de nombreux facteurs.

belly-3186730_1920

Mais une fois l’équilibre rétabli, on absorbe mieux les nutriments, on perd moins d’énergie à digérer, le système immunitaire est plus performant, on élimine mieux les toxines, etc…

 

Soulager les ballonnements à court terme

Si votre ballonnement est « occasionnel » et dû à un excès temporaire de Vata, voici quelques astuces qui soulagent rapidement. Pour une remise en forme complète du système digestif, n’hésitez pas à aller plus loin !

Éviter fruits crus et les desserts après le repas : pour les fruits nous avons vu dans l’article sur les toxines qu’ils fermentaient lorsqu’ils sont mélangés avec d’autres aliments. Tout ce qui est sucré se digère très rapidement. Résultat, si vous mangez du sucre après le repas, le sucre se mélange au reste des aliments et reste dans l’estomac le temps que les autres aliments soient digérés. Pendant ce temps, il fermente et crée des gaz.

Manger lentement : mâcher favorise une bonne digestion car la salive contient des enzymes qui pré-digèrent la nourriture.

Manger quand on a faim : manger toute la journée empêche le corps de se reposer mais surtout ne laisse pas le temps à l’organisme de produire les sucs gastriques suffisants à la digestion.

Manger des épices : toutes les herbes aromatiques et les épices contiennent des huiles essentielles qui ont la propriété de disperser les gaz intestinaux. En plus, ces huiles essentielles détendent les muscles lisses, ce qui atténue les crampes du système digestif.

Les meilleures épices carminatives sont :

  • Le cumin (Cuminum cyminum)
  • Le fenouil (Foeniculum officinale)
  • La cardamome (Elettaria cardamomum)

 

spice-370114_1920
La plupart des épices sont bonnes pour Vata

Recette de riz aux épices

Voici une bonne recette à faire un soir de diète pour réduire Vata.

Mettez votre dose habituelle de riz dans une casserole (même si le riz demi-complet est meilleur pour la santé et les fibres, il peut être plus facile de digérer du riz blanc lorsque l’on est ballonné).

Dans le riz, ajoutez quelques gousses de cardamome (3 gousses environ), une pointe de cuillère à café de graines de cumin (de la poudre si vous n’avez que ça sous la main) et une pointe de cuillère à café de graines de fenouil (en poudre aussi ça marche).

Ajoutez l’eau et faites cuire.

Ajoutez au moment de manger du « gras » pour contrebalancer la légèreté de Vata : ghee ou huile de bonne qualité.

Quand vous mangez votre riz vous pouvez manger les graines d’épices, n’hésitez pas à croquer dans la cardamome, c’est un peu fort, mais délicieux. En Inde, on mâchonne des épices après le repas pour faire digérer… Vous pouvez aussi faire une tisane anti-vata.

 

cook book riz
Pour les amateurs de cuisine, Yoga cook book…

D’autres idées d’épices pour soulager les ballonnements :  graine de céleri, de coriandre, la sauge, l’anis, la cannelle, le gingembre, le girofle, la nigelle… Du côté des fines herbes on retrouve les feuilles de céleri, le thym, la menthe, le basilic, le romarin, la sauge, la livèche…

 

Mudra contre le ballonnement :

Et surtout, il y a une mudra très efficace contre les ballonnements, Mudra Vayu. Elle fonctionne comme les autres mudra.

Vayu-Mudra

 

Nous l’avons vue lors du stage sur les mudras… 

J’espère avoir prochainement le temps de faire un article plus complet sur ces petites centrales d’énergie que sont les mudras ! Je les pratique très régulièrement depuis quelques années et certaines sont redoutablement efficaces.

N’hésitez pas aussi à télécharger la séance de yoga pour l’automne pour compléter votre pratique !

autumn-2756123_1920

 

Namaste et bon automne !

mandala1

 


(1) référence de passeport santé.net.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s