Pratyahara, préparation à la méditation

Pratyahara, « le contrôle des sens »

pratyahara lyon

Dans la tradition, le Pratyahara est comparé à une tortue repliant ses membres sous sa carapace. Une façon de ne plus se laisser distraire par les impressions sensorielles externes pour diriger toute son attention vers l’intérieur. Indissociable du yoga, Pratyahara nous guide vers la maîtrise des sens, condition de la méditation…

 

Pour être en bonne santé, avoir une bonne immunité, l’esprit vif et l’humeur égale*, il nous semble logique de choisir avec soin ce que nous mangeons. Nous allons privilégier des aliments de bonne qualité, nourrissants et digestes, qui ne nous fatiguent pas et ne nous encrassent pas.

Si tout cela nous semble logique pour la nourriture que nous mangeons, nous pensons en revanche beaucoup moins souvent à la nourriture que nous absorbons par les autres sens…

 

Les 3 nourritures en yoga

Le yoga considère qu’il existe trois types de nourritures (ahara:

  • La nourriture physique qui nourrit le corps.
  • Les impressions fournies par nos cinq sens (ouïe, toucher, vue, goût, odorat) qui nourrissent le mental.
  • Nos associations, les personnes avec lesquelles nous entretenons des relations émotionnelles, et qui nourrissent notre âme.

buffet-315691_1280

 

Diriger son attention, préserver son énergie

Nous sommes continuellement bombardés d’informations, de sollicitations visuelles ou auditives qui captent notre attention et nourrissent un bavardage intérieur incessant, des rêveries ou des associations d’idées. Nos sens sont sollicités en permanence, notre attention est sans cesse tournée vers l’extérieur et tout cela nous prend beaucoup d’énergie.

Plus encore, certaines pensées tournent en rond, nous les nourrissons et elles finissent par gâcher notre journée. Si vous êtes facilement perturbés par le bruit, l’agitation, si votre coupure d’internet, la fuite de la cuisine ou l’impolitesse du collègue vous laissent des impressions durables que vous ressassez toute la journée, alors vous avez besoin de Pratyahara car le pouvoir d’immunité de votre mental n’est pas assez fort pour éloigner les impressions négatives…

Pratyahara permet de retrouver le contrôle de notre énergie vitale, de nos impulsions et nous aide à maîtriser nos sens indisciplinés, à faire en sorte qu’ils se tournent vers l’intérieur.

Le terme Pratyahara vient de Ahara qui signifie « nourriture, ce que nous absorbons de l’extérieur » et de Prati qui signifie « contre, éloigné ». Pratyahara veut donc littéralement dire « acquisition de la maîtrise des forces externes » ou « contrôle des sens ». Cette discipline – quotidienne – nous permet d’économiser de l’énergie, de maîtriser nos impressions, et nous prépare à la méditation.

 

pieter_bruegel_the_elder_-_the_fall_of_the_rebel_angels_-_google_art_project-x1-y1
 » Un esprit sain est en mesure d’écarter les influences sensorielles négatives qui nous entourent. » David Frawley (détail de La Chute des Anges Rebelles de Bruegel)

 

Comment s’exercer à Pratyahara – selon le Yoga ?

En Yoga, il existe 4 formes de Pratyahara :

  • le contrôle des sens
  • le contrôle du prana (notamment par le travail de la respiration)
  • le contrôle de l’action
  • diriger les sens vers l’intérieur

Le premier (Indriya Pratyahara) est le plus important, il a le plus d’enjeux. Quel genre d’impressions absorbons-nous chaque jour ? Est-ce que nous nous attendons à ce qu’elles n’exercent aucun effet sur nous (regardez les impressions que vous laissent un film, un livre, une nouvelle aux informations…) ?

Selon l’Ayurveda, les impressions sensorielles sont les principaux aliments de l’esprit et si vous cherchez un changement dans votre vie, à avancer dans votre chemin spirituel, il est important de ne pas se nourrir de n’importe quoi 🙂

person-868315_1920

 

Le Jeûne sensoriel

La première technique, la plus simple pour contrôler nos impressions est peut-être d’abord de les éliminer simplement, de vivre des moments de jeûne sensoriel. Pas besoin de partir dans un ermitage en forêt, vous pouvez commencer aujourd’hui :

  • Allez dans un parc et prenez le temps de regarder un détail pendant longtemps.
  • Réduisez votre écoute de radio : évitez d’écouter les informations au matin au réveil pour ne pas laisser de mauvaises impressions s’enraciner dans votre cerveau encore ensommeillé et sans défense.
  • Choisissez la musique que vous écoutez
  • Choisissez la marche à pied plutôt que les transports en commun (ou lisez un livre que vous aimez pour éviter les pubs.)
  • Désactivez toutes les notifications liées aux réseaux sociaux
  • Si possible, pas d’informations, de nouvelles dans la journée (radio, télé, page d’accueil Yahoo…)

Bref, le jeûne de média est bénéfique pour régénérer l’esprit, faites-en un rituel ! Jeûnez un soir / une demi-journée / une journée par semaine ! Même votre sommeil en sera amélioré 🙂

 

Yoni Mudra

Il existe aussi quelques exercices de yoga traditionnels, comme Yoni Mudra. Il s’agit d’utiliser les doigts pour bloquer les ouvertures sensorielles de la tête et diriger l’attention et l’énergie vers l’intérieur. Elle ne se tient pas très longtemps en général, et on la prend après des exercices de pranayama.

yoni_mudra_1

 

Concentration sur les impressions sensorielles

Il est aussi possible de se concentrer sur des impressions uniformes, comme regarder le bleu du ciel ou de la mer, ou de se concentrer sur des impressions intérieures comme les visualisations ou le travail sur les sons. Le travail sur les sons est très agréable, surtout lorsque l’on commence car il donne un point fixe sur lequel se concentrer.

nadanusandhana_asana
Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir Bhramari Mudra

 

Vous pouvez pratiquer Bhramari Pranayama ou Brahma Mudra, comme nous l’avons fait dans l’atelier dédié à Pratyahara.

Le travail sur le son du souffle est aussi efficace, ainsi que différents exercices de Pranayama. Le sujet est vaste, n’hésitez pas à vous référer au livre de David Frawley, Yoga et Ayurveda si vous voulez en savoir plus et découvrir les autres techniques.

 

Comment s’exercer à Pratyahara – en général ?

Il y a un petit exercice que l’on peut pratiquer très souvent, qui n’est pas « recensé » dans les exercices sur les impressions sensorielles, mais qui est très efficace. Il s’agit de « l’attention divisée », du travail de présence à soi. Cet exercice peut se réaliser partout, ce qui permet de bien progresser et d’intégrer la sagesse dans la vie quotidienne…

L’attention ordinaire est subjective, elle se laisse embarquer par le réel et on ne peut rien en faire dans un travail intérieur. L’attention divisée à l’inverse, n’est ni mécanique, ni vagabonde, ni instable, ni affectée. Elle est indépendante des événements extérieurs, c’est une attention éveillée qui relève de la volonté. Il s’agit en fait de partager son attention en deux :

  • on dirige une moitié sur une partie du corps que l’on choisit et dans laquelle on éveille des sensations,
  • l’autre moitié sur ce que l’on est en train de faire.

Luis Ansa en parle dans La Voie du Sentir ; la pratiquer avec persévérance permet  de garder une partie de l’énergie et de l’attention pour nous et d’attribuer l’autre partie au monde. « Il s’agit d’introduire à l’intérieur de soi-même la nécessité d’une présence à soi, parce que c’est absolument indispensable. »

Le sujet et vaste et il y aurait encore beaucoup à dire sur le travail de l’attention, sur l’énergie que nous dépensons juste par manque d’attention…

SAMSUNG DIGITAL CAMERA
Loup

 


Pour l’influence de notre nourriture sur notre humeur, vous pouvez visiter la page suivante : https://www.sciencesetavenir.fr/nutrition/notre-humeur-est-influencee-par-notre-alimentation_119144

Bibliographie :

David Frawley : Yoga et Ayurveda ; Autoguérison et réalisation de soi. Ed Turiya

Luis Ansa : La Voie du Sentir. Ed Le relié.

 

 


Une réflexion sur “Pratyahara, préparation à la méditation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s